Partners

Le RCE Bretagne travaille, entre autres, avec les partenaires suivants  :
 
 
La richesse de l'histoire et de l'archéologie de la Bretagne n'est plus à démontrer. Celles-ci font partie intégrante de la Bretagne, de sa culture, de sa spécificité, de son originalité.  L'Association : « Symposium 56 » a pour but d'aider à organiser des rencontres scientifiques et culturelles, principalement en histoire et en archéologie. Elle organise des colloques et des expositions, assure des publications éditoriales, et participe ainsi à la pérennité du patrimoine historique et archéologique de la Bretagne.
 
 
Désirant créer des échanges touristiques entre la Bretagne et la Finlande, l'Agence d'Eco-Tourisme "La Finlande autrement et toute la Scandinavie" cherche à mettre en valeur la nature ainsi que les cultures traditionnelles des deux pays. Son objectif est d'offrir les meilleures solutions pour des séjours touristiques les plus écologiques possibles. Il s'agit de préserver la biodiversité et le patrimoine naturel. Dans cette perspective, des échanges scolaires entre la Finlande et la France ont lieu, en particulier autour du thème de l'eau. Des voyages d'études et d'échanges en matière d'éco habitat sont également organisés.
 
Le Cabinet d'architecture et bureau d'études solaire thermique Héliophoros est concepteur, diffuseur et distributeur du procédé TRANSOLAR 2.  Il présente l'aboutissement pratique d'une vaste recherche scientifique et technique sur un procédé de chauffage solaire optimisé. Ce concept complet prend en compte le plus grand nombre de paramètres possibles et se caractérise par des innovations technologiques majeures, portant à plus de 80% la couverture des besoins de chauffage, et à plus de 60% celle des besoins en eau chaude sanitaire. Ce procédé est en parfaite adéquation avec la nouvelle législation. Il a fait l'objet d'un dépôt de brevet. 
 
A.B.A.D.A.S. est une Organisation Non Gouvernementale qui oeuvre pour la promotion de l'agriculture familiale en Afrique de l'Ouest, l'objectif étant de "nourrir les villes par une agriculture familiale durable".
Les grands principes d'intervention d'A.B.A.D.A.S. sont les suivants :
- fournir des aides ponctuelles à des populations subsahariennes et ce en fonction de leurs nécessités impératives prouvées, en contrôler l'utilisation ultérieure en assurant la coordination, ainsi que le suivi des actions et projets entrepris ;
- Mettre en place des partenariats sous la forme de prêts ou d'assistance technique pour aider au démarrage et au fonctionnement pérenne d'activités économiques locales dont la finalité est de favoriser la santé dans le monde scolaire ou au profit de populations particulièrement défavorisées ;
- Privilégier ses partenariats avec les Organisations Paysannes. Ces Organisations paysannes ont pour but de permettre aux exploitations familiales et acteurs ruraux qui constituent la majeure partie de la population de vivre de leur travail tout en concourant à la sécurité et à la souveraineté alimentaire du pays. Elles peuvent ainsi être reconnues par les pouvoirs publics comme acteurs majeurs pour l'approvisionnement des villes.
Depuis 1993 l'ABADAS s'est impliquée :
- dans le domaine scolaire ;
- dans le domaine de la santé ;
- pour faciliter la vie quotidienne dans les villages et particulièrement celle des femmes.
A partir de 2007 l'ABADAS a remplacé les approvisionnements de lait en poudre en provenance de Bretagne par du lait produit localement - pasteurisé ou sous forme de yaourts - par des mini-laiteries burkinabés, l'objectif étant de favoriser l'autonomie alimentaire et le développement endogène de la filière lait local à partir de l'activité des petites exploitations familiales.  La mise en place de l'Union Nationale des Mini Laiteries et Petits Producteurs de Lait local du Burkina Faso, résultat de la volonté des paysans locaux, constitue un outil important de développement. C'est de cette manière en effet que la Bretagne a pu passer en quelques décennies du sous-développement à la position de première région européenne pour la production laitière, grâce à l'action organisée de ses paysans eux-mêmes.
 
Le rôle des partenaires d'un Centre Régional d'Expertise pour le Développement durable (RCE)
 
Un RCE rassemble des organisations aux niveaux local et régional afin de promouvoir conjointement une Education pour le Développement durable (EDD) auprès des communautés locales et régionales. Les organisations de partenaires comprennent celles qui sont impliquées dans "l'Education pour le Développement formelle" comme les universités, les lycées, les collèges, les écoles primaires, et celles qui sont impliquées dans "l'EDD informelle" à savoir les médias, les centres d'éducation environnementale, les musées scientifiques,  les organismes communautaires,  les organismes de règlementation de l'environnement, les organismes consultatifs, les collectivités locales et régionales, les entreprises locales et les ONG locales.

Les RCE en tant que groupements de partenaires aspirent à atteindre les objectifs visés par la première décennie des Nations Unies pour l'Education en vue du Développement Durable (2005-2014), qui sera suivie d'une seconde décennie (2015-2025), en adaptant  les objectifs mondiaux  au contexte des communautés locales dans lesquelles ils exercent leurs activités.

Les partenaires constituent donc une plate-forme innovante permettant de partager informations et expériences, et de promouvoir le dialogue entre les parties prenantes locales et régionales grâce à des partenariats pour la promotion du développement durable.

Au centre du travail d'un RCE et de ses partenaires se trouve également l'objectif d'une "éducation transformatrice" contribuant à la transformation des systèmes d'éducation actuels afin d' atteindre les objectifs locaux et régionaux d'une existence et d'une subsistance "soutenables" pour tous. Dans ce but les RCE et leurs partenaires visent également à stimuler la recherche et le développement en EDD grâce à un large éventail d'activités de collaboration.